Achat parfum pas cher
Plus de 167 grandes marques de parfum pas cher en ligne et 100% authentiques

Benjamin Millepied, une étoile d’égérie

 

Vous l’avez découvert dans Black Swan avec la belle Natalie Portman, devenue depuis, sa femme et la mère de son premier enfant, Benjamin Millepied est le danseur- chorégraphe français en vogue du moment. Ce n’est pas une coïncidence si aujourd’hui nous apprenons qu’il sera l’égérie de la troisième facette de la trilogie olfactive d’Yves Saint Laurent entamée avec Olivier Martinez (pour L’Homme) et Vincent Cassel (La Nuit de l’Homme). La fragrance et les images sont à découvrir en septembre prochain. Le parfum s’appelle l’Homme Libre, une image qui va plutôt bien au danseur.

« Son énergie positive et son charme lumineux nous ont conquis », souligne Renaud de Lesquen, directeur d’Yves Saint Laurent Beauté, à propos de Benjamin Millepied, le bien nommé.
C’est dans une interview donnée  à Madame Figaro que le danseur nous livre ses pensées quant à sa collaboration avec la grande marque de luxe.

Madame Figaro. – Pourquoi avoir accepté d’être l’égérie de L’Homme Libre, parfum d’Yves Saint Laurent ?
Benjamin Millepied. – 
J’étais fan de Hedi Slimane période YSL à la fin des années 90. C’est un ami, j’adore ce qu’il fait, je suis ravi qu’il soit de retour ! Le nom Yves Saint Laurent a toujours évoqué l’essence de l’élégance à la française, créative et moderne. La rencontre s’est passée de manière naturelle. Même si j’ai grandi à New York, je suis français par ma famille, ma culture, mon éducation. Travailler avec cette maison représente quelque chose de fort.

Au sortir du Conservatoire de Lyon, à 16 ans, vous avez intégré le New York City Ballet. Pourquoi avoir choisi de faire carrière aux États-Unis ?
New York représentait quelque chose de plus important pour moi que l’Europe et l’Opéra de Paris. Mikhail Baryshnikov dans Soleil de nuit au cinéma, West Side Story… Et dès mon premier stage d’été à 13 ans à The School of American Ballet, j’ai été séduit par leur style et leur niveau. Ensuite, je ne me suis pas vu rentrer. J’ai rencontré les bons professeurs : Peter Martins, Jerome Robbins (coréalisateur et chorégraphe de West Side Story, NDLR). Revenir en France après ça aurait été un choc. En fait, j’ai grandi à New York. Je ne suis pas un stéréotype d’Américain, mais mon savoir-faire l’est.

Tout semble sourire a ce beau jeune homme encore inconnu il y a quelques mois…

 

Dans la famille Millepied-Portman, être égérie semble être un second métier, en effet sa femme, Natalie Portman est déjà l’égérie du sublime parfum Miss Dior Chérie de la maison Dior.

Partager
  ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *